Histoire

Il y a un peu plus d'un siècle était mise en service la ligne 128 entre Ciney et Yvoir.
Considérée comme l'une des plus belles sections de chemin de fer de Belgique de par son inscription dans la vallée du Bocq et la présence de nombreux ouvrages d'art (viaducs, tunnels, ponts), cette ligne fait actuellement l'objet d'une remise en service par l'asbl Patrimoine Ferroviaire et Tourisme.
Ce bref document a pour objectif de donner un aperçu synthétique de l'historique de la ligne du Bocq; il ne constitue en aucune manière une étude fouillée de son évolution.  Il abordera successivement les étapes de sa construction et quelques caractéristiques de son exploitation.

  • GENESE DE LA LIGNE

En 1888, un projet de création est élaboré. Deux ans plus tard, une concession est octroyée à la Société Nationale de Chemins de Fer Vicinaux en vue de la construction d'une ligne à voie normale entre les gares de Ciney, atteinte dès le 1er mai 1858 par la Grande Compagnie du Luxembourg, et d'Yvoir, reliée à Namur par la Compagnie du Nord belge en 1862.  Toutefois, ce sont les Chemins de fer de l'Etat belge qui procèdent à la réalisation des travaux: en 1894, le tracé du tronçon est établi et le 15 mars 1896, la mise en adjudication est prononcée.  La mise en service de la ligne 128 s'est déroulée en quatre phases: la section Ciney-Spontin le 5 mai 1898, la portion Spontin-Dorinne le 1er mai 1902, Dorinne-Evrehailles le 1er mai 1903 et Evrehailles-Yvoir le 1er juin 1907.

  • EXPLOITATION DE LA LIGNE 128

 

Quatre aspects retiennent l'attention: la présentation des caractéristiques générales du tronçon Ciney-Yvoir, la description des activités "voyageurs" et celle des "marchandises", et un bref aperçu des modes de traction utilisés.

Caractéristiques générales

D'une longueur de 21 kilomètres, la ligne du Bocq est à voie unique sur la totalité de son parcours.   Douze gares, haltes ou points d'arrêts peuvent être recensés: il s'agit de Ciney, Halloy, Braibant, Sovet, Senenne, Spontin, Spontin-Sources, Dorinne-Durnal, Purnode, Evrehailles-Bauche, Yvoir-Carrières et Yvoir.  Les gares de Spontin, Dorinne-Durnal et Evrehailles-Bauche étaient équipées d'une voie d'évitement de manière à permettre d'éventuels croisements.  La vitesse de référence était de 70 km/h.

Activité "voyageurs"

Le trafic observé sur la ligne est relativement restreint en raison du caractère rural de la région traversée.  En 1948, on enregistrait les jours ouvrables sept aller-retour omnibus entre les deux têtes de ligne; deux d'entre-eux étaient prolongés jusqu'à Dinant via la ligne 154 Namur-Dinant-Givet. Une quarantaine de minutes était nécessaire pour effectuer le parcours dans sa totalité.

Activité "marchandises"

En raison de la présence de nombreuses carrières (pierre calcaire), le trafic des trains de marchandises était très important.  Toutes les gares possédaient une cour aux marchandises, à l'exception de Sovet et Yvoir-Carrières.

Modes de traction

Après la seconde guerre mondiale, les trains de voyageurs étaient assurés par des autorails (type 551 et 553) entretenus par la remise de Ciney.  Quant aux convois de marchandises, ils étaient tractés par des locomotives à vapeur des type 29 (de l'atelier de Ronet), ainsi que 81 et 93 (de la remise de Ciney).  Par la suite, les engins diesels de Ronet ont été affectés aux dessertes.

  • LE DECLIN ET LA FERMETURE DE LA LIGNE

En raison du déficit d'exploitation enregistré par la SNCB, le service voyageurs de la ligne 128 fut supprimé le 31 juillet 1960 et remplacé par des autobus.  De plus, le trafic marchandises fut limité la même année à la section Ciney-Evrehailles; il sera annulé entre cette dernière et Spontin à la fin des années soixante.  Subsista donc la portion Ciney-Spontin (Sources) permettant la desserte du raccordement des Carrières de la Rochette; celles-ci fournissaient du ballast pour le service Voie de la SNCB. C'est le 7 novembre 1983 que la fermeture définitive fut prononcée.

  • LE FUTUR

Le Patrimoine Ferroviaire et Tourisme est intéressé depuis quelques années par la remise en service de la ligne du Bocq. Avec l'aide de bénévoles, elle a procédé au débroussaillage de la section Ciney-Dorinne et y a fait circuler pour la première fois un autorail historique ex-SNCB le 11 septembre 1992.  Cette expérience sera renouvelée régulièrement au cours des années qui suivirent.  Depuis 1999, c'est une exploitation hebdomadaire qui est organisée tous les dimanches et jours fériés de juin à septembre.

Avec ces circulations régulières, le PFT souhaite attirer le public le plus large possible pour faire découvrir les multiples facettes de la magnifique vallée du Bocq grâce au Rail.

L'objectif final reste toutefois la sauvegarde définitive de la ligne et son exploitation touristique sur la totalité du parcours de Ciney à Yvoir.

2017 Festival CFB

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
7
8
9
10
14
16
17
21
22
23
24
28
29
30
31

Concours photo 2017

 
 
Cette année encore , Le Chemin de Fer du Bocq organise un concours photo à l'occasion de son Festival " (12-15 août) où les photographies retenues seront exposées au vote du public.
Parmi les prix, les lauréats verront leur photo publiée dans le "En Lignes".


Pour participer, envoyez nous vos photos (8Mo max, max 3) à communication(at)pfttsp.be.

 

Cliquez ici pour plus d'informations

 

Concours photo 2016 - Résultats

 

Cette année nous avions organisé un concours photo. Parmi la centaine de clichés reçus fin mai, notre jury en a sélectionné 20 qui ont été soumises aux votes des visiteurs lors de la Féerie du Rail qui s'est tenue le week-end du 15 août.
Vous avez été très nombreux a élire votre trio de tête (ou plutôt quatuor) que nous dévoilons sans plus attendre:

1/ Daniel MAAS


2 / Philippe SON


3 / Pascal MARTENS

Notons l'exploit de Daniel Maas qui place 2 photos aux 2 premières places!

Vous recevrez prochainement votre prix par la Poste tandis que vos photos seront publiées dans le En Lignes n°136.

A l'occasion du concours, 10 votants ont également été tirés au sort et remportent un libre-parcours d'un jour valable lors de la saison 2017.
Les gagants sont: Pascal GRUSLIN ; Corine MAES ; Jack FREUVILLE ; Kevin DEBLAERE ; Ionut UNGUREANU ; Anne GURDEBEKE ; Rolande SEVRIN ; Lucien COLAS ; Guy LEMAIRE
et Sandrine MANGON.

Félicitations à tous!

 

Facebook Group

 

 

Contactez-nous